Eternal Arcadia

Eternal Arcadia se situe dans un monde imaginaire et magnifique où les continents, les villes et les forêts lévitent dans les airs tels des îles flottantes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un court passage au temple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azilis

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 23
Localisation : Chi lo sa ?
Date d'inscription : 24/03/2009

Feuille de personnage
Feuille de personnage:
Taux de fier a bras: "la téméraire"

MessageSujet: Un court passage au temple   Mar 24 Mar - 22:48

Chapitre 1 : LE TEMPLE


*Voyons voir à quoi ressemble ce temple*

Azilis venait de débarquer sur le quai. La traversée du désert s'était passée sans encombres, au grand dam de la jeune femme qui aurait bien voulu se dégourdir le günn…

Elle errait maintenant sur le quai, sans savoir par où se diriger. En tout cas, cette ville avait l'air calme, tout imposait le recueillement. Cela ennuyait profondément Azilis: elle n'aimait pas la tranquillité.


*Bon… Puisque je suis venue voir ce temple, autant le visiter avant de repartir*

La jeune femme se dirigea donc vers la structure qu'elle apercevait devant elle. Elle marcha durant quelques minutes, ignorant les marchants sur sa route.

Azilis pénétra enfin dans le temple de la lune rouge. Elle fut subjuguée par la beauté de ce qui s'élevait devant elle [je ne peut pas faire de descriptif car je en connais pas le temple].

La jeune femme ressortit du temple une heure après y être entrée. Elle qui d'habitude n'aimait pas rester sans rien faire pendant trop longtemps, était restée une heure dans un temple…

Hébétée par la splendeur de ce qu'elle avait contemplé; Azilis s'assit sur une marche, juste devant le temple, et se prit la tête dans les mains.
Elle cogita un moment, puis repartit en souriant.


*Comme quoi; on ne peut jamais avoir de préjugés sans qu'ils ne soient erronés au bout du compte*

La jeune femme reprit le chemin du port en ignorant la foule, heureuse. Elle se demandait simplement où elle allait trouver suffisamment d'argent pour partir…


Chapitre 2 : PETITE ALTERCATION


Azilis ne savait pas comment ni où trouver assez d'argent pour repartir, mais ne s'en inquiétais pas, elle s'en étais toujours sortie. Elle trouverai bien une solution cette fois-ci.
La jeune femme se promenait donc sur le quai en souriant. Elle aperçut alors un groupe de Valuans qui débarquaient d'un bateau, en face d'elle.
Azilis n'étais pas très impliquée politiquement, et elle n'avait rien de personnel contre les valuans. Toutefois, ça n'avait pas l'air d'être le cas de ce guerrier. En effet, un homme de haute stature venait de se présenter en face du groupe, leur interdisant le passage; de plus, un attroupement commençait à se créer, visiblement animé de mauvaises intentions. La jeune femme joua des coudes pour s'approcher du centre du cercle qui s'était formé. Le guerrier Nasrean avait dégainé son épée et venait de demander aux Valuans de partir, immédiatement.

Azilis n'en crut pas ses yeux quand l'homme leva son épée; elle ne concevait pas qu'on puisse haïr quelqu'un juste de par sa naissance. Elle tira, une seule fois; ses gestes avait été trop rapides pour être vus par le guerrier.
Toute la foule s'éparpilla quand elle entendit le coup de feu et le guerrier nasrean suspendit son geste. Le coup de semonce de la jeune femme avait bien rempli son rôle, elle se retrouvait maintenant seule et souriante en face de son nouvel adversaire.

Celui-ci la jaugea un instant puis se jeta sur elle, l'épée en avant. Azilis se baissa, passant ainsi sous l'arme de son adversaire; elle se moquait du nasrean. Ce dernier s'en rendit compte et hurla de rage, Azilis fit tourner
Kyuusei autour de son doigt, tout en souriant. Elle avait quitté son adversaire du regard, le nargant.
Le nasrean se jeta une fois de plus sur la jeune femme qui décida de lui régler son compte. Sans que l'homme sache pourquoi, il se retrouva face contre terre, un pied s'enfonçait dans ses côtes, et il sentait un contact froid dans la nuque…


- Maintenant tu pars, tout de suite. Compris ?

Azilis relâcha le guerrier qui partit sans demander son reste. Elle regarda le nasrean partir un instant, puis ramena son regard vers les valuans.

- Tout va bien ?

Le groupe la regarda un instant, puis lui répondit :

- Merci beaucoup de nous avoir sauvés…
- Ce n'est rien.
- Si si, je vous assure, je tiens à vous récompenser, jeune fille.

La valuane qui semblait diriger le groupe lui tendit une petite bourse de cuir.

- Tenez, prenez ceci.
- Vous êtes sûre que ça ne vous manquera pas ?
- Ne vous inquiétez pas pour nous, et prenez cet argent. Lui répondit la valuane dans un sourire. Ne soyez pas aussi maniérée… Prenez cette bourse, jeune fille. La femme ferma la main d'Azilis sur la bourse.

La jeune femme pris la bourse, puis repartit en regardant derrière elle le groupe de valuans qui lui souriait. Le problème d'argent était réglé, il ne lui restait plus qu'a trouver un bateau…



Chapitre 3 : Un nouveau départ


Azilis se promenait tranquillement sur les quais, attendant de trouver une solution. Elle s'ennuyait un peu, et aurait voulu tirer. Elle regrettait de ne pas s'être totalement défoulée sur le nasrean; mais bon… si elle l'avait fait, elle n'aurait pas eu son argent, pensa-elle en caressant la bourse dans sa poche.


*Il faudrait que je trouve une solution définitive… J'en ai marre d'être dépendante des autres…*

Cette solution, la jeune femme la connaissait, acheter un bateau. Mais cela impliquait de savoir le manier, et de trouver en équipage… Mais cette idée n'enchantait pas Azilis, elle ne se voyait pas en capitaine de navire. Ni en membre d'un équipage, d'ailleurs, car elle serait alors liée à son capitaine…
Cruel dilemme…

Quoi qu'il en soit, une solution venait, comme d'habitude, de toquer à la porte de la jeune femme. Cela se matérialisait par l'apparition subite d'un bateau, juste en face d'elle…


*Yeeeees !*

La gunneuse sauta de joie devant le navire, au grand étonnement des marins qui déchargeaient les marchandises.

- Tout va bien ma p'tite dame ? Demanda l'un des hommes.
- Ça va très bien, je vous remercie, dit Azilis d'une voie enjouée, vous embarquez des passagers ?
- Beeeen, d'habitude non; mais vous pouvez voir ça avec le capitaine, dit le matelot en désignant du pouce la cabine, sur le bateau.
- Merci beaucoup, je vais le voir tout de suite.

Azilis se précipita vers le flanc du navire, qu'elle gravît aisément. Elle se dirigea ensuite vers la cabine, à la poupe du bateau. Dans sa destination, la jeune femme ne vit qu'un homme, affairé dans un coffre; où retentissait le bruit de pièces s'entrechoquant. Azilis eut un petit froncement de sourcil; apperamment, cet homme avait un sens du partage particulier, comme le montrait son ventre bedonnant et son double-menton.
La guerrière s'éclaircit la gorge, provoquant un sursaut de terreur de l'officier, ce qui entraina un sourire espiègle de la nasreane.
Quand il vit que l'objet de sa peur n'étais qu'une jeune femme, le capitaine parut soulagé, il grogna néanmoins :


- Qu'est-ce que vous faites là, dégagez j'ai du travail.
- Je viens vous demander la permission de voyager sur votre bateau.

Le capitaine, qui étais retourné s'occuper de son coffre, lui dit; toujours en lui présentant son dos :

- Je vous ai dit de dégager, de toute manière, on n'embauche que des guerriers pour protéger le navire…
- Et bien, je vous demande l'autorisation de m'engager en tant que guerrière, sur votre navire…
- Guerrière ? Sans vouloir vous vexer, vous n'avez pas l'air d'une guerrière…

Azilis ferma les yeux un instant, quant elle les rouvrit, un sourire cruel éclairait son visage. Elle dégaina lentement Kyuusei qu'elle pointa dans le dos du capitane. Une sourde détonation retentit. L'officier, terrorisé, se retourna pour voir le günn de la jeune femme se pointer entre ses deux yeux. Toujours souriante, elle dit :

- Vous êtes sûr de ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un court passage au temple
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» APRES LE PASSAGE D'ANDRE APAID
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» Passage du 3eme au 4eme Age
» anecdote sur le passage de Napoléon à Buigny-St-Maclou (80)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Arcadia :: RPG,Continent de la Lune Rouge,Nasr :: Temple de Pyrynn-
Sauter vers: